Malgré leur effervescence et leur nombreuses utilisations, nous en savons peu sur les effets des casques de réalité virtuelle sur nos yeux, la vue et la santé en général.

exemples de casques de réalité virtuelle VR

Que ce soit l’Occulus Rift, le HTC Vive, le Playstation VR ou l’Index de Steam les casques VR sont équipés de deux petits écrans ACL, qui projettent les images sur chaque œil pour créer l’effet stéréoscopique qui procure à l’utilisateur la sensation de relief et de profondeur.

Les spécialistes se questionnent quant aux effets néfastes de ces casques étant donné la proximité des écrans ACL et des yeux, de leur luminosité afin d’offrir le maximum de contraste et aussi de la durée d’utilisation de certains utilisateurs, notamment les joueurs de jeux vidéos. Bien évidement la lumière qui diffuse les images est composée de lumière bleue.

expostion à la lumière bleue avec les casques de réalité virtuelle

Aussi la proximité des écrans par rapport aux yeux oblige ces derniers à faire une mise au point constante, sinon la vision est floue. Ce qui peut provoquer une fatigue visuelle et peut-être à long terme développer une myopie.

Le problème le plus connu est le “cybermalaise”, qui s’apparente à un mal des transports et qui se produit lorsque l’information visuelle ne correspond pas à la position du corps. Cela se traduit par des nausées, des maux de tête, ou simplement par un sentiment d’inconfort général. Ce sont les personnes qui possèdent un équilibre basé principalement sur le système visuel qui en souffrent. Il existe aussi des cas de sécheresse oculaire ou de sensation de brûlure au niveau des yeux.

A savoir que les casques VR sont déconseillés aux personnes présentant des troubles cardiaques, atteintes d’épilepsie ou encore de troubles psychiques (stress, paranoïa, angoisse ou schizophrénie).

Cependant les casques VR sont utilisés dans certains domaines de la santé comme par exemple en chirurgie ou chez les grands brûlés à qui on montre des images de banquises ou d’environnements glacés ce qui leur permet d’oublier la douleur liée aux brûlures. Il existe des cas d’utilisations qui sont à l’étude dans le traitement du stress, la gestion des troubles d’origine psychiques de manière progressive et même la guérison de la toxicomanie.

 

Avec les casque VR, il s’agit avant tout d’en faire une utilisation intelligente et modérée.

Nous l’avons évoqué plus tôt les casques VR produisent de la lumière bleue. Il est évident que porter des lunettes avec ce genre de casques n’est pas très pratique voire inconcevable, mais cela ne vous empêche pas de protéger vos yeux quand vous ne les utilisez pas avec des lunettes anti-lumière bleue.

Avec la propagation du coronavirus vous avez peut-être une réticence pour prêter votre casque à quelqu’un d’autre ? Cela peut se comprendre, c’est pourquoi nous vous proposons aussi des lingettes désinfectantes pour le nettoyer.

Suivez-nous sur nos réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *